Comprendre

Comprendre

J’entends, j’oublie.
Je vois, je me souviens.
Je fais, je comprends.

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Il fait beau aujourd’hui

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

IL FAIT BEAU AUJOURD’HUI

Bien sûr que la vie est remplie de misères,
Je n’ai jamais dit le contraire.
Je sais que j’en ai eu ma part à éteindre
Et que j’ai mille raisons de me plaindre.
Contre moi vents et orages se sont unis;
Et combien de fois le ciel a été gris!
Les épines et les ronces m’ont piqué,
À gauche, à droite, et ailleurs aussi.
Mais, pour dire toute la vérité,
Fait-il assez beau aujourd’hui!

C’est aujourd’hui que je vis,
Et non pas il y a un mois.
T’en as, t’en as pas, tu donnes et tu prends
Selon qu’en décide le moment.
Hier, un nuage de chagrin
A bien assombri mon chemin.
Demain, il pleuvra peut-être
À casser les carreaux de fenêtres,
Mais faut le dire, puisque c’est ainsi:
Fait-il assez beau aujourd’hui!

(Douglas Malloch)

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

l’émigrant

Je veux bien être un voyageur,
je ne veux pas être un émigrant.

J’ai appris tant de choses chez moi
qui ailleurs seront inutiles.

(A. de St. Exupéry – Lettre à un otage)

Publié dans Mes pensées | Tagué , , | Laisser un commentaire

Comme le vent_par Mohamed Charkaoui

Libre comme le vent qui ne connait pas de frontière. 
Libre comme l’oiseau qui survole les mers.
Mon cri est fort, mon cri est sincère.
Mon cri est contre l’injustice et la misère.
paysage002

Publié dans Mes pensées | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Invictus (poème préféré de Nelson Mandela)

Dans les ténèbres qui m’enserrent, 
Noires comme un puits où l’on se noie, 
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient, 
Pour mon âme invincible et fière, 

Dans de cruelles circonstances, 
Je n’ai ni gémi ni pleuré, 
Meurtri par cette existence, 
Je suis debout bien que blessé, 

En ce lieu de colère et de pleurs, 
Se profile l’ombre de la mort, 
Et je ne sais ce que me réserve le sort, 
Mais je suis et je resterai sans peur, 

Aussi étroit soit le chemin, 
Nombreux les châtiments infâmes, 
Je suis le maître de mon destin, 
Je suis le capitaine de mon âme. 
Traduction d’après la VF de la série Les Frères Scott 
Dans la nuit qui m’environne, 
Dans les ténèbres qui m’enserrent, 
Je loue les dieux qui me donnent 
Une âme à la fois noble et fière. 

Prisonnier de ma situation, 
Je ne veux pas me rebeller. 
Meurtri par les tribulations, 
Je suis debout, bien que blessé. 

En ce lieu d’opprobre et de pleurs, 
Je ne vois qu’horreur et ombres. 
Les années s’annoncent sombres, 
Mais je ne connaîtrai pas la peur. 

Aussi étroit que soit le chemin, 
Bien qu’on m’accuse et qu’on me blâme; 
Je suis le maître de mon destin, 
Le capitaine de mon âme. 

Publié dans Non classé | Tagué , , | Laisser un commentaire